Québec Vert est fière de promouvoir le programme Mémo

1 février 2022


Retour aux nouvelles

Québec Vert est fière de promouvoir Mémo, mon assistant pour la francisation,  des services d’accompagnement offerts par l’Office québécois de la langue française adaptés aux besoins des entreprises de moins de 50 personnes.


Un outil d’évaluation

Parmi les outils offerts, une autoévaluation s’adresse aux entreprises qui emploient moins de 50 personnes au Québec. En une dizaine de minutes, elle nous invite à dresser le portrait linguistique de notre entreprise et elle nous guide vers les outils et les services utiles pour améliorer la situation, le cas échéant.

Mémo et son outil d’autoévaluation permettent :

  • d’améliorer la performance de l’entreprise;
  • d’augmenter le sentiment d’appartenance du personnel;
  • de diminuer les risques d’accident;
  • d’élargir et de fidéliser nos clientèles, et ainsi augmenter nos revenus.

L’assistant Mémo propose aussi des fiches pratiques expliquant plusieurs façons de s’y prendre pour faire du français la langue de travail en entreprise.

Le français, véritable avantage concurrentiel

Québec Vert, avec la contribution financière de l’Office québécois de la langue française, souhaite ainsi aider les membres du secteur de l’horticulture ornementale à mieux connaître et comprendre leurs obligations linguistiques et, surtout, à positionner le français comme un véritable avantage concurrentiel.

Source : site Web de l’Office

Pour en savoir plus

Mémo, l’assistant en francisation pour les entreprises


Consulter le site web

Plus de
nouvelles

7 avril 2022

Nouvelle capsule vidéo Affichage public et publicité commerciale

Québec Vert est heureuse d’annoncer le lancement de sa seconde capsule vidéo, réalisée en collaboration avec l’Office québécois de la langue française et portant sur les normes linguistiques dans l’affichage public et la publicité commerciale.
Internet horticulture
7 avril 2022

Prochaines formations « affaires et obligations linguistiques »

Québec Vert organise deux nouvelles formations portant sur Internet, les réseaux sociaux et le commerce électronique.